Subventions pour aider les TPE dans la prévention des risques professionnels

EPI dans l'industrie

Auparavant dénommé "Aides financières simplifiées" (AFS), le dispositif de l'Assurance maladie - Risques professionnels pour accompagner les petites entreprises dans la prévention s'intitule désormais "Subventions prévention TPE". 17 nouvelles aides ont été lancées cette année.

Ces subventions sont destinées aux chefs d’entreprise de moins de 50 salariés afin de leur donner un coup de pouce pour l'achat d'équipements ou le financement de formations en prévention. Au total, ce sont 50 millions d'euros qui doivent être consacrés en 2019 à ces aides (65 millions devraient être prévus les prochaines années). 

Tous les secteurs d'activité sont concernés mais 8 sont particulièrement ciblés en raison de leur fort taux d'accidents et de maladies liés au travail : 

  1. Hôtellerie et restauration
  2. BTP
  3. Industrie
  4. Aide et soins à la personne
  5. Propreté et nettoyage
  6. Garage/réparation automobile
  7. Coiffure
  8. Transport et logistique

Pour bénéficier de ces "subventions prévention TPE", le chef d'entreprise doit se rendre sur l'espace entreprise du site ameli.fr.

Le montant de l'aide est plafonnée à 25000 euros et peut atteindre 50 % de l'investissement hors taxe.