Covid-19 : nouvelles règles d'isolement et de dépistage liées aux variants

Coronavirus variants

Avec l'apparition des souches variantes de la Covid-19, et plus précisément les variantes "brésiliennes" et "sud-africaine', le gouvernement a décidé de revoir la procédure d'isolement et de dépistage afin de renforcer le contact-tracing.

Ils font la "une" des médias depuis plusieurs semaines : variant anglais, variant brésilien, variant sud-africain. Si le premier est reconnu plus contagieux, il ne fait pour l'instant pas l'objet d"un prolongement de l'isolement pour les porteurs. En revanche, les variants brésilien et sud-africain provoquent des changements, car les vaccins actuels pourraient être moins efficaces sur ces derniers. 

Un 2e test pour tous les cas positifs à la Covid-19

Désormais, dès qu'une personne est testée positive à la Covid-19 (via un test RT-PCR ou antigénique), elle doit réaliser un deuxième test RT-PCR dit de criblage pour déterminer si elle est porteuse de l'un des variants de la Covid-19. Si ce deuxième test révèle la présence d'une souche variante "brésilienne" ou "sud-africaine", la personne doit rester isolée 10 jours. L'isolement est levé au 10e jour, en l'absence de fièvre depuis plus de 48 h et après l'obtention d'un test négatif à la Covid-19. Si ce dernier test est positif, l'isolement est alors prolongé de 7 jours.

Et les cas contacts des porteurs de variants ?

Les personnes identifiées par la CPAM sont contactées afin de leur délivrer la conduite à tenir. Pour les cas contacts de porteurs de variants "brésilien" ou "sud-africain", un test RT-PCR doit être réalisé immédiatement. Ces cas contacts doivent s'isoler immédiatement. Si leur test est positif, un deuxième test RT-PCR de criblage est réalisé pour savoir s'ils sont porteurs d’un variant "brésilien" ou "sud-africain". Si le résultat révèle l’un des variants pré-cités, les personnes doivent s’isoler 10 jours à compter du premier test (J10). Au 10e jour, l’isolement est levé en l’absence de fièvre depuis plus de 48 h et après avoir fait un nouveau test RT-PCR dont le résultat doit être négatif. Si le dernier test est positif, l’isolement est prolongé de 7 jours.

Et les cas contacts des cas contacts des porteurs de variants ?

Les cas contacts des porteurs de variants doivent faire du "contact warning", c'est-à-dire qu'il leur est demandé de prévenir leurs propres cas contacts. Par ailleurs, les recommandations suivantes leur sont données : 

  • Renforcer l’application des mesures barrières et notamment le port du masque grand public filtration supérieure à 90% ou du masque chirurgical en présence d’autres personnes
  • Télétravailler dès lors que cela est possible
  • Réduire volontairement ses contacts sociaux durant les 7 jours suivant
  • Réaliser un test diagnostic sans délai au 1er symptôme.

Consultez également notre "Protocole de gestion d'un cluster en entreprise"