Sensibilisation à la lutte contre l'arrêt cardiaque : une formation avant la retraite

Secourisme arrêt cardiaque

Le décret n°2021-469 du 19 avril 2021 précise les modalités relatives à la sensibilisation à la lutte contre l'arrêt cardiaque et aux gestes qui sauvent, notamment les catégories de salariés qui en bénéficient, le contenu de cette sensibilisation et les modalités selon lesquelles elle est effectuée.

Deux nouveaux articles au Code du travail sont ainsi instaurés sur l'obligation pour tous les employeurs (quelle que soit la taille de l'entreprise) de proposer à partir du 21 avril 2021 à tous les salariés, avant leur départ à la retraite, des actions de sensibilisation à la lutte contre l'arrêt cardiaque et aux gestes qui sauvent.

Le décret n°2021-469 précise que "le temps consacré à cette sensibilisation est considéré comme temps de travail". De ce fait, "l'action de sensibilisation se déroule pendant l'horaire normal de travail". 

La formation délivrée doit permettre d'acquérir les compétences nécessaires pour :

  • assurer sa propre sécurité, celle de la victime ou de toute autre personne et transmettre au service de secours d'urgence les informations nécessaires à son intervention ;
  • réagir face à une hémorragie externe et installer la victime dans une position d'attente adaptée ;
  • réagir face à une victime en arrêt cardiaque et utiliser un défibrillateur automatisé externe.

Les organismes et les professionnels qui seront autorisés à dispenser cette sensibilisation devront remplir des conditions prévues par un arrêté.

Consultez le décret n° 2021-469 du 19 avril 2021 relatif à la sensibilisation à la lutte contre l'arrêt cardiaque et aux gestes qui sauvent