Baisse de la sinistralité en 2020

Couverture "L'essentiel 2020, santé et sécurité au travail"

L'Assurance maladie - Risques professionnels a publié ses chiffres de la sinistralité pour 2020. Sans surprise, on y note une baisse des accidents du travail, de trajet et des maladies professionnelles, liée principalement au ralentissement de l'activité économique en raison de l'épidémie de Covid-19.

La diminution des accidents du travail est ainsi de 17,7 % par rapport à 2019. C'est dans le secteur des services que la baisse est la plus significative, en particulier dans les activités de travail temporaire et le secteur tertiaire, qui enregistrent respectivement des baisses de 23,9 % et 23,3 %, mais aussi l’édition et la communication (- 19,4 %), l’alimentation (- 18,9 %) ou le commerce non alimentaire (- 18,4 %). Ceci s'explique par le recours au chômage partiel et au télétravail, mis en place pour faire face à la pandémie. En revanche, dans les secteurs sollicités pendant la crise sanitaire, la sinistralité a augmenté : ambulance (+2,4 %), centrales d’achats (+ 5 %) et vente à distance (+14 %).

Au niveau des accidents de trajets, on note aussi une baisse (- 19,7 % par rapport à 2019), tout comme pour les maladies professionnelles (- 18,8 %).

Une ombre au tableau de ces dimunitions : la hausse des affections psychiques reconnues, tant en nombre de maladies déclarées à titre professionnel qu’en nombre de prises en charge accordées.