Covid-19 : harmonisation des mesures d'isolement

Isolement pour stopper épidémie Covid-19

Afin de disposer de mesures adaptées aux risques et facilement compréhensibles par tous, les autorités sanitaires ont décidé d'harmoniser les durées d'isolement à compter du 22 février 2021.

10 jours d'isolement

Porteuse ou non d'un variant, les personnes testées positives à la Covid-19 doivent désormais s'isoler au moins 10 jours :

  • Pour les personnes symptomatiques, à partir de la date de début des symptômes. En cas de fièvre au 10e jour, il faut attendre 48 h supplémentaires après disparition de la température pour terminer l’isolement.
  • Pour les personnes asymptomatiques, à partir du jour du premier test positif (test antigénique ou RT-PCR).

L'isolement des cas confirmés symptomatiques et asymptomatiques peut prendre fin sans avoir à réaliser un nouveau test au bout des 10 jours. 

Et les cas contacts ?

Quant aux cas contacts, ils doivent réaliser immédiatement (à J0) un test antigénique ou RT-PCR et respecter une quarantaine d'au moins 7 jours.

  • Si le test est positif, ils doivent s'isoler 10 jours à compter de la date de prélèvement. En cas de survenue de symptômes évocateurs, l'isolement est de 10 jours à partir de la date de début des symptômes.
  • Si le test est négatif, l’isolement est maintenu 7 jours à compter du dernier contact avec le cas confirmé ou probable. Au 7e jour, un test antigénique ou RT-PCR doit être réalisé et être négatif pour lever l’isolement. Pour les cas contacts d’un cas confirmé vivant dans le même foyer, l’isolement prend fin en cas de résultat négatif d’un test antigénique ou RT-PCR réalisé 7 jours après la guérison du cas confirmé (soit à J17), et en l’absence de symptômes.

Consultez également notre protocole de gestion d'un cluster en entreprise